L’Afrique au coeur de l’assemblée des représentants de l’APF

Les différentes situations politiques des Pays compris dans l'espace francophone, et surtout des nations africaines, ont été au centre des travaux de la commission politique de l'Assemblée parlementaire de la Francophonie...
Società

Les différentes situations politiques des Pays compris dans l’espace francophone, et surtout des nations africaines, ont été au centre des travaux de la commission politique de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (Apf), présidée par Richard Cazenave, qui s’est réunie à Pré-Saint-Didier pendant trois journées, jusqu’à hier.

Par le moyen d’une requête officielle, la Commission a demandé à la communauté internationale et aux organisations régionales d’imposer “un dialogue politique entre les Etats de la région du Darfour afin de trouver une issue pacifique à la crise de la région”.
En ce qui concerne la Côte d’Ivoire, la commission a demandé à la communauté internationale de tout mettre en oeuvre pour que l’actuel gouvernement de transition puisse respecter les dispositions établies par le Groupe de travail international en vue de l’organisation d’élections libres, ouvertes et transparentes d’ici le 31 octobre 2007.
Les représentants de l’Apf se sont prononcés sur la situation en Guinée, en sollicitant les autorités guinéennes, face ?à la grave détérioration des conditions de sécurité, à assurer un retour à l’ordre dans le respect des Droits de l’Homme et des libertés publiques”.

C’est la première fois que la commission politique de l’Apf se réuni en Vallée d’Aoste, et le président du Conseil régional, Ego Perron, a profité de cette occasion pour ?demander avec force, suite à des années de combat et de militance francophone, une légitimation de la part de l’Etat italien” pour le Vallée d’Aoste.
“Notre région – il a affirmé – veut représenter officiellement l’Etat central
au sein de la Francophonie internationale et au sein de l’Organisation Internationale de la Francophonie”.

Vuoi rimanere aggiornato sulle ultime novità di Aosta Sera? Iscriviti alla nostra newsletter.

Articoli Correlati

Società