Ce soir un chef-d’?uvre de Jean Renoir au festival de cinéma de Châtillon

Le rapport entre l?imaginaire cinématographique et l?eau est au centre de la deuxième édition de 'Ciné Châtillon', évènement parrainé par la Commune de Châtillon et l'association 'Strade del Cinema'. Sur le grand écran du...
Società

Le rapport entre l?imaginaire cinématographique et l?eau est au centre de la deuxième édition de ‘Ciné Châtillon’, évènement parrainé par la Commune de Châtillon et l’association ‘Strade del Cinema’.
Sur le grand écran du festival, en ces jours, défilent beaucoup de classiques de la filmographie mondiale, qui ont marqués les spectateurs au fil des années.
À l’affiche, ce soir , dans la salle de la bibliothèque communale, à 21 heures, ?Une partie de campagne?, adaptation de l?homonyme nouvelle de Guy de Maupassant, tourné par Jean Renoir.
C?est l?histoire d?une promenade d?été le long d?un fleuve, en 1860. La famille Dufour quitte Paris pour Bezons-sur-Seine, et s? s?arrête pour un déjeuner sur l?herbe. Deux canotiers viennent à leur rencontre, et un idylle naît entre l?un de deux hommes et Henriette, la fille de Monsieur Dufour. Mais un orage et les convenances sociales auront raison de cette histoire d’amour, et Henriette épousera Anatole, le commis de son père.
?Une partie de campagne? représente un hommage du Pierre Renoir à son père, Pierre-Auguste Renoir. Certains passages et certains costumes peuvent rappeler les tableaux du célèbre peintre impressionniste.

L?eau, élément central du festival, a un rôle dans la génèse particulièrement compliquée du film.
Le tournage démarre en 1936, sur les rives du Loing, près du village de Marlotte en Seine et Marne. Le contrat prévoit 12 jours de prises de vues, mais les conditions météorologiques adverses empêchent à Renoir de terminer avant ce délai. Enfin, sur le plateau, l?ambiance se degrade et le tournage s?arrête.
La guerre éclate, et Renoir gagne les Etats-Unis, laissant au producteur Pierre Braunberger les bobines non montées et incompletes. Celui-ci, après avoir passè une journée sur une île du Lot, dissimulé sous des feuillages, pour échapper à un ss, inspiré par ce milieu fluvial, a l?idée de completer le film, en comblant l?absence des séquences manquantes avec des cartons explicatifs.
Le film sort, enfin, en 1946, avec dix années de retard.

Les prochains longmétrages en programme seront ?La regina d?Africa?, de John Huston, le 7 novembre, ?La morte corre sul fiume?, de Charles Laughton, le 14 novembre, et ?Les Roseaux Sauvages?, d? André Téchiné, le 21 novembre.

Vuoi rimanere aggiornato sulle ultime novità di Aosta Sera? Iscriviti alla nostra newsletter.

Fai già parte
della community di Aostasera?

oppure scopri come farne parte